Sophie et la Vie

 

 

 

 

 

 

     

 

                             

Jeudi 5 septembre 2013 4 05 /09 /Sep /2013 13:40

canabis.jpg

 

 

 

 

canabis-spray.jpg

 

 

 

 

Désormais on peut consommer du cannabis sur ordonnance ?

Halte aux raccourcis ! Il ne s'agit en réalité que d'extraits de

cannabis.

Un décret publié le 7 juin 2013 au Journal officiel et entré en

vigueur le lendemain, va en effet permettre à l'Agence nationale

de sécurité du médicament (ANSM) d'autoriser la mise sur le

marché français de produits de santé contenant des dérivés

de cette plante sous haute-surveillance, à l'instar de ce qui se

pratique déjà dans 18 pays européens et ailleurs dans le monde.

 

 

Un vrai médicament !

 

Du cannabis thérapeutique, parfaitement encadré !

Véritable médicament, le Sativex, a satisfait aux exigences

des essais cliniques.

Deux produits, le tétra hydro cannabinol (THC) et le cannabi-

diol (CBD), entrent dans sa composition du Sativex et sont

antagonistes, c'est-à-dire que le premier compense les effets

délétères du cannabis défini comme « récréatif » et notamment

les réactions psychoactives habituelles.

Rien à voir donc avec un joint qu'on l'on fumerait entre copains !

Et c'est là toute la nuance !

 

 

Un débat ancien !

 

Le cannabis est utilisé depuis des temps immémoriaux dans la

médecine et il a déjà fait partie de la pharmacopée française

avant d'en être retiré en 1953, à l'époque où les essais théra-

peutiques offraient de moindres garanties.

Depuis, un vaste débat opposait les contre et les pour dont

font partie certaines associations de personnes handicapées.

Dès mars 2013, la ministre de la santé, Marisol Touraine, se

déclare elle aussi favorable au réexamen de cet article du co-

de de la santé publique.

C'est donc désormais chose faite, puisque le Sativex devrait

être disponible en France début 2014.

 

 

Des effets secondaires...

  

Le professeur Patrick Vermersch était interrogé à ce sujet sur

France Inter le 30 août 2013 dans l'émission « Débat autour

de l'actualité scientifique ».

Pour ce vice-doyen de la faculté de médecine de Lille, chef

du service de neurologie au CHRU de Lille (dédié à la prise

en charge de la sclérose en plaques, « Le Sativex n'est pas un

produit miracle pour autant, et son usage doit être strictement

encadré pour limiter les effets secondaires, qui sont loin d'être

négligeables.

Il peut en effet provoquer une addiction et être toxique pour le

système nerveux, la mémoire ou l'attention.

Et sur des sujets un peu fragiles, ou ayant des troubles du dé-

veloppement, ou encore jeunes, on peut constater rapidement

des syndromes confusionnels (problèmes d'orientation et d'hal-

lucinations).

En gros, c'est mauvais pour les neurones ».

Il sera donc prescrit avec parcimonie à des patients qui ne ré-

pondent pas aux traitements classiques.

 

SEP, cancer et sida...

Le Sativex est diffusé en spray buccal. Ce médicament est

préconisé principalement chez des patients atteints de sclé-

rose en plaques qui rencontrent des difficultés à mouvoir

leurs membres, souffrent de contractures et de douleurs

musculaires, avec toutes les conséquences que de telles

gênes peuvent avoir sur leur vie et leur sommeil.

Il sera proposé en complément du traitement de fond qui per-

met de limiter les poussées.

D'autres pathologies sont concernées par cette molécule qui

peut, notamment, être utilisée en cas de douleurs cancéreu-

ses chez les patients qui ne tolèrent pas la morphine.

Il peut également favoriser l'appétit et une reprise de poids

chez des personnes atteintes de cancer ou du sida.

Alors, pour rassurer ses détracteurs, ce nouveau médicament

ne va certainement pas faire exploser la consommation de

cannabis de la même façon que les produits à base de mor-

phine n'ont pas entraîné une surconsommation d'héroïne.

 

 

 

 

 

Source : handicap.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Sophie - Publié dans : Santé Mag...
Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Profil

  • Sophie
  • Sophie et la Vie
  • Mon regard sur la vie... Ma philosophie... Moi, la fille à la MICI... Mon combat aux côtés de l'AFA : les MICI !

C'est qui moi ?

Sophie, une fille comme les autres en toute simplicité !

Sophie, la fille à la MICI !... Oui et alors !

J'aime la vie ! Les bons moments passent trop vite...

La vie est trop courte ! Alors profitons des petits plaisirs que nous offre la vie...

Et n'oubliez pas, on reconnait le bonheur au bruit qu'il fait quand il s'en va !

Je suis :

curieuse (on apprend tous les jours), constructive (les moments difficiles nous construisent jours après jours...), cool (je me prends pas la tête pour rien), enthousiaste, optimiste, ouverte, tjrs à l'écoute, positive, rêveuse, gourmande...

J'aime :

La campagne de com de l'AFA ''La souffrance sous silence''.

Le clip de Clémentine Célarié ''à ma MICI, je ne dis pas ok''.

Le blog d'Alain Olympie, et le Olympie world en image... c'est génial !

Le livre de mon ami Jean Michel Hédreux ''Recto la vie c'est Nickel crohn''.

La publicité, et avec le Publigeekaire... c'est cool !

La cuisine, la gastronomie, l'oenologie... Oui, je suis très gourmande !!

 

 

 

 

le-bohneur

Partager

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés